La thérapie par les ventouses

Une technique

utile

 La vacuothérapie

Pourquoi?

La vacuothérapie est une technique utilisant les ventouses. elle consiste à engendrer un soulèvement cutané par succion. Utilisée en complément, elle aide à augmenter l’efficacité d’une thérapie traditionnelle.  Aujourd’hui, la thérapie par ventouse est utilisée en massothérapie pour soulager les douleurs musculaires, articulaires et même rhumatismales. Elle aide à réduire l’œdème, causé par l’inflammation et aussi réduire le temps de guérison et la douleur causée par des ecchymoses ou certaines blessures comme les tendinites. Le résultat mécanique obtenu par le soulèvement cutané diminue la pression sur les nocicepteurs et de ce fait, la sensation de douleur. Elle stimule aussi le système immunitaire, favorisant ainsi la création d’immunoglobine, de lymphocytes et de cytokines.

 

Elle est également utile afin de mouvoir les fascias et déloger la fibrose logées dans les tissus, en ayant une certaine action sur les adhérences. Pour cette même raison, elle est très utile en combinaison de traitements anticellulite. On s’en sert alors en mouvements rectilignes ou ovalaires, de manière à se diriger vers les ganglions, afin que les déchets métaboliques délogés puissent être évacués vers les émonctoires véhiculé par le système lymphatique.

Il existe différents types de ventouses sur le marché actuel, dont celles en verre; mais la ventouse en silicone est la plus sécuritaire à utiliser.  Grâce à sa malléabilité, elle ne provoque pas de saignée, n’a pas besoin d’être chauffée et ne risque pas d’éclater, contrairement à son homologue en verre.

On retrouve la ventouse en silicone sous plusieurs formes. Il y a la ventouse conique, ronde, champignon et hybride. On peut s’en servir de manière statique ou en effectuant des mouvements, dépendamment de l’effet recherché. On utilisera les ventouses de manière statique plus souvent sur des contractures musculaires et avec mouvement, lorsqu’on désire diriger certains dechets métaboliques vers les emonctoires.

La vacuotherapie

Une technique très ancienne

La vacuothérapie est une technique dont l’histoire remonte à l’antiquité. La médecine ayurvédique, notamment, utilisait déjà la thérapie par ventouses.

En Europe, la technique se développe au XVIIIe siècle, avec l’émergence de la médecine moderne. En 1792, le docteur Jean-Jacques Manget publie « Principes de médecine », dans lequel il décrit la pratique de saignées par ventouses.  

La thérapie par les ventouses en médecine depuis plus de 250 ans. Le nom de « vacuothérapie » sera cependant utilisé pour la première fois au XIXe siècle.

En 1852, le docteur Jacques-Emile Lissajous, médecin des hôpitaux, fait remarquer que les ventouses font disparaître des lésions cutanées. De nombreux savants s’intéressent alors à la thérapie par les ventouses. En 1878, le docteur Dominique Larrey met en évidence l’efficacité de la méthode.

Le docteur Jean-Jacques Manget fait alors une publicité importante à la thérapie par les ventouses. Cela lui vaut d’être accueilli en 1885 à l’Académie de Médecine. Il publie un ouvrage intitulé : « La thérapie par les ventouses ou méthode nouvelle, simple et radicale appliquée aux maladies chroniques et inflammatoires ». Au début du XXème siècle, les ventouses sont utilisées dans les hôpitaux de toute l’Europe et aux Etats-Unis.

Au début du XXème siècle, la ventouse est un instrument de traitement des plaies chroniques et non curables, mais qui ne conviennent pas aux plaies infectées.  Vers la fin du XIXème siècle, les ventouses sont utilisées à l’état de curiosité dans le traitement de certaines affections. Elles sont utilisées dans les traitements des rhumatismes, les affections cutanées, les maladies osseuses et articulaires.

Au début du XXème siècle, la ventouse a encore une importance dans 

le traitement des maladies chroniques, mais commencent à apparaître de nombreux produits pharmaceutiques comme les sulfamides, les antibiotiques et les vitamines. Le développement de la ventouse va ensuite ralentir, jusqu’à son abandon dans la médecine classique dans les années 1950.  En Occident on perd l’habitude de soigner avec la ventouse en raison de l’arrivée de nouvelles techniques comme l’utilisation des antibiotiques et des médicaments. La ventouse reste toutefois utilisée par des populations lointaines pour des besoins quotidiens.

Au Japon, le massage par ventouse est toujours d’actualité pour soigner des douleurs rhumatismales, des problèmes de circulation et de la fatigue.  En Chine, le massage par ventouse est utilisé depuis plus de 3000 ans pour soulager les douleurs articulaires et musculaires, le stress, l’anxiété et l’anémie. La ventouse a été utilisée par la médecine populaire à travers les siècles pour soigner les plaies, les fractures et les problèmes respiratoires.

La vacuotherapie

Les contre-indications

La ventouse s’avère très efficace par contre, il n’est pas recommandé de l’utiliser dans les cas suivants: 

  • Sur des enfants de moins de 4 ans
  • Sur l’abdomen et l’estomac des femmes enceintes et Sur le bas de leur dos. On pourra l’utiliser partout ailleurs jusqu’au 7ièeme mois de gestation
  • plaies ouvertes et traumatismes récents
  • Sur les brûlures en général
  • Sur les personnes faibles 

Il faut savoir aussi que lors d’une pause statique, la ventouse laissera une marque apparente pouvant aller jusqu’à une semaine; mais cette marque finira par s’estomper et disparaitre complètement.